Année 2004 (suite)

Les semaines ont passés, nous avons repris le travail un mois après le décès de Léa, besoin d’être continuellement occupé, occupé pour ne pas penser, c’était devenu notre leitmotiv…

A la fin du mois de juin, nos amis du Luxembourg, M et N., nous ont proposé de les rejoindre à Hyères ( Pat, Cloé et moi), plus précisément à La Capte, presqu’île de Giens, chez Lionel, resto où nous allions lors de nos vacances à Lalonde.

Resto mais aussi hôtel où cette fois nous séjournions…..pas facile sans Léa, les olives, l’anchoïade, l’aïoli avec ses légumes surtout les artichauts que Léa adorait… Culpabilisant de manger tout ça sans elle….

Malgré son absence, nous avons fait tout notre possible pour nous rapprocher de Cloé, qui souffrait aussi, mais était bien avec son papa et sa maman qu’elle n’avait plus eu pour elle toute seule depuis de nombreuses années.

Le teckel de Léa, petit Darwin nous accompagnait également, à ce moment nous ne pouvions nous séparer de lui, ne fut ce que un seul instant.

Cloé et Darwin

Je sais, ce n’est qu’un chien mais c’était le dernier bébé de Léa, elle l’aimait tellement… Nous avons fait graver le portrait de Darwin sur sa tombe…

Ensuite nous avons rejoint nos amis, Petit Pied, pendant quelques jours pour revenir ensuite à La Capte pour l’anniversaire de notre ami M.

Vacances, non !, dépaysement et changement d’idée, oui...